Historique

C’est à coup sûr une heureuse initiative qu’ont prise quelques mélomanes avertis, en créant le Club musical Kainois, qui allait devenir au fil des ans un ensemble prestigieux. Tout a commencé en 1979, à Kain, localité voisine de Tournai. Dès sa création, l’ensemble s’emploie à redonner ses lettres de noblesse aux groupements musicaux amateurs, trop souvent dénigrés.

La musique  classique, de film, de middle jazz, de comédie musicale et de variété figure au programme des concerts du Club Musical, qui possède désormais son propre style.

Son répertoire des plus variés, enchante, ravit et s ‘adresse à tous les publics.

La direction de cet ensemble a été confiée à Monsieur Christian CHUFFART, première trompette solo honoraire du Grand Orchestre d’Harmonie de la Musique Royale des Guides, professeur honoraire du Conservatoire Royal de Musique de Mons et du Conservatoire Communal de Musique de Tournai et dont la réputation de concertiste et de pédagogue est solidement établie.

La renommée de Club Musical a largement dépassé les frontières belges, car il s’est produit en France, en Hollande, en Allemagne et en Angleterre.

L’orchestre est repris au catalogue des Tournées ART & VIE de la Communauté Française sous le n° MSH 021 et est classé en catégorie « Excellence » dans les Rencontres Musicales de la Province de Hainaut. Cet ensemble de haut niveau a su maintenir l’excellent esprit amateur, dans le sens le plus noble du terme.

Sur le plan de l’enregistrement, le Club Musical a gravé un « long playing » et un compact-disc consacré à George Gershwin. Bref, c’est tout un répertoire qui  donne des frissons aux amoureux de la musique.

En concert, dès les premières mesures, l’ambiance se crée car le plaisir profond, authentique qu’éprouvent tous ces « copains » à jouer ensemble se communique au public.

Depuis 1982, le Club Musical entretenait un orchestre école appelé Musikaine. En 1996, il a été décidé de réunir ces deux ensembles sous le nom de « LA MUSIKAINE ».

Depuis 2009, la direction a été confiée à Raphaël Lahaise.